« Ici j’ai tout réappris : se lever le matin, faire des activités, manger parce qu’on a faim et pas parce que ça occupe, s’endormir le soir facilement. J’ai envie de changer de mode de vie à Paris. » (un participant)
«Finir la course de VTT, je n’en pouvais plus, mais avec le groupe je l’ai fait, je me suis dépassé. »
«  Je peux me passer de certaines choses comme l’alcool. Si je peux le faire pendant 5 jours, je peux le faire pendant longtemps. »
« J’ai fait de la place pour mettre d’autres choses dans ma tête. »
« Finalement je ne suis pas si pourri que ça, j’ai encore des capacités et je peux les exploiter. »