« J’ai appris à me dépasser sur le plan physique, sportif et surtout sur le plan humain. »

DANIEL RUNG

J’ai fait l’essentiel de ma carrière professionnelle dans l’étude et la réalisation de grands ouvrages (ponts, bâtiments industriels, autoroutes,…). Mais J’ai également passé, durant cette période, plus de dix ans à faire de la formation sur des outils techniques et de la veille technologique en plus de mon travail quotidien. En parallèle à ma vie professionnelle j’ai pratiqué de nombreux sports comme joueur (football, judo, rugby,….) mais également en tant qu’éducateur sportif de rugby, membre du bureau d’associations sportives ou animateur photos dans une Maison des Jeunes et de la Culture. J’ai également fait du secourisme sur route au sein de la Croix Rouge et syndic bénévole.

En entrant dans l’âge d’or j’ai cherché à mettre mon temps disponible et mon expérience un peu plus au service des autres ce qui m’a fait répondre fin 2010 à une annonce demandant des bénévoles pour un tournoi de football des personnes sans-abris devant se dérouler à Paris. Ma passion pour la photo et le sport ont fait le reste.

Enfin le charisme de Benoît et de son équipe était suffisamment contagieux pour qu’on ne lâche pas l’affaire comme ça.

HERVE DE VAUBLANC

Formé à l’IEA, Dauphine, et l’INSEAD, j’ai travaillé pendant vingt ans dans la communication, notamment comme directeur de la communication d‘NRJ, puis à la direction générale de McCann World Group et président de McCann G agency. J’ai rejoint le Collège des Bernardins en 2009 comme Secrétaire général. Aujourd’hui directeur adjoint et directeur de la programmation, je contribue notamment, avec les départements et les équipes de salariés et de bénévoles à la conception, la coordination, la mise en œuvre et le suivi de la programmation du Collège des Bernardins.

En 2011, j’ai accueilli au Collège des Bernardins le colloque autour de la Coupe du monde des personnes sans-abri, avec l’ambition de participer à donner la parole aux différents publics impliqués dans cet évènement international. J’ai rejoint directement le conseil d’administration d’Un Ballon pour l’Insertion, lors de sa création.

GUY FOULONGANY

J’ai commencé très jeune à jouer au football. Je suis l’entraîneur de l’équipe de l’association la Mie de Pain, et j’ai aussi entraîné l’équipe de France des personnes sans-abri en Afrique du Sud pour le mondial 2006. Je travaille depuis dix ans avec l’association la Mie de Pain, comme animateur au Relais Social.

J’ai accompagné la création du "Collectif Remise en Jeu" en 2005 et ai participé à l’élaboration du dossier de candidature de la Coupe du monde de football des personnes sans-abri en 2009. J’ai rejoint le conseil d’administration d’Un Ballon pour l’Insertion en 2014. J’attache une attention particulière à la mixité sociale sur le terrain qui fait changer le regard que l’on porte habituellement sur les personnes en situation de précarité.

GILLES JOHANNET

J’ai un passé professionnel de conseiller technique et pédagogique du sport, et j’ai fait carrière plus généralement dans l’administration du sport. J’ai tenu le poste de Délégué Général du Comité Paralympique et Sportif Français lors de la Coupe du Monde de football des personnes sans-abri en 2011 à Paris, et je prépare actuellement au sein de la Délégation Interministérielle des Grands Evènements Sportifs l’Euro 2016.

J’ai été le premier Président de l’association « Comité Local d’Organisation de la 9ème Coupe du monde de football des personnes sans-abri », et lors de la naissance d’Un Ballon pour l’Insertion, j’en ai rejoint le CA, y voyant la conjonction d’une passion sportive et des valeurs d’échange et de solidarité qui me sont chères.

PATRICK MIGNON

Je suis chercheur et sociologue du sport, diplômé de l’EHESS et j’ai été éducateur/professeur/animateur pendant dix ans avant de me lancer dans la recherche.

J’ai rencontré la future équipe d’Un Ballon pour I’Insertion lors du colloque organisé autour de la Coupe du monde de 2011 grâce à un étudiant en thèse sur le rôle social du football. Je participais alors au conseil scientifique du colloque. J’ai donc intégré le conseil d’administration d’Un Ballon pour l’Insertion dès sa création.

BANLIPO BAGOU

J’ai trouvé en arrivant en France une immense source d’épanouissement à travers la pratique du football, que j’ai pu exercer avec des associations. Je me suis même vu proposer de participer à la Coupe du monde de football des personnes sans-abri en Afrique du Sud en 2006, et à mon retour j’ai reçu de plus en plus de propositions. L’une d’entre elles a particulièrement retenu mon attention : l’organisation de cette même Coupe du monde, mais à Paris cette fois, en 2011, projet dans lequel je me suis lancé directement.

J’ai travaillé alors avec les futurs membres d’Un Ballon pour l’Insertion, qui après cet événement m’ont contacté pour participer au projet social et sportif de séjours de remobilisation et faire partie de son conseil d’administration, proposition que j’ai acceptée évidemment.